Créer avec du métal prélaqué

Back

Créer avec du métal prélaqué

Travailler le métal prélaqué est similaire à la mise en œuvre de n’importe quel autre métal mais comporte néanmoins quelques particularités dont il faut tenir compte pour s’assurer d’un parfait résultat final.

  • La première chose à garder à l’esprit est que dans la mise en oeuvre du métal prélaqué, la face d’aspect de la peinture est en contact direct avec les outils. Il faut donc des méthodes de travail adaptées et une bonne prise en compte du rôle de la peinture ainsi que de son type : certaines peintures sont plus flexibles que d’autres, certaines résistent mieux aux rayures que d’autres. Il est important de bien choisir des outils de qualité, les moyens de mise en oeuvre adaptés, d’utiliser un bon design et si nécessaire, un film de protection temporaire.
  • Un deuxième aspect important dont il faut tenir compte dans la mise en œuvre du métal prélaqué est que la peinture est appliquée avant l’assemblage. En conséquence, la soudure conventionnelle ne peut être utilisée.  Il existe néanmoins de nombreuses techniques d’assemblage propres applicables au métal prélaqué.
  • Le troisième point à considérer est que la face verso de la tôle prélaquée peut avoir un aspect différent de la face endroit et il est important d’en tenir compte dans la phase de conception. Il est bien entendu possible de spécifier la même finition sur les deux faces.
  • Enfin, il est important de penser à la tenue à la corrosion et à la gestion esthétique des tranches de feuilles de métal prélaqué dans la phase de conception. Différentes techniques bien établies de conception existent pour obtenir l’esthétique souhaitée.

Découvrez les techniques de mise en œuvre et d’assemblage du métal prélaqué ainsi que les solutions existantes aux questions abordées ci-dessus…